Les petits mots

Après avoir parcouru la semaine dernière une boîte contenant les photos d’avant, je suis tombée cette semaine, dans un coin de tiroir, sur les vieux agendas que j’avais à l’école, les petits mots gardés entre deux pages, tous ces petits souvenirs qui vous renvoient, d’un bond, vingt(-cinq…) ans en arrière !

Et c’est là que j’ai pris conscience, à l’aube de mes trente-deux trente-neuf ans, que j’avais été une ado comme les autres…. Oui, moi qui tentais depuis longtemps de le nier en disant que j’avais été calme.! Les preuves étaient là !!

 

Je lutte auprès de mon aînée pour qu’elle ne tombe pas dans le cliché de l’ado « Lol – Mdr », ou qu’elle ne se gave pas de rires niais et saccadés, en version Kevina, et là, sous mes yeux effarés : JE LE FAISAIS !! J’étais une « ado Lol » !! Enfin…. Respectons les clivages : une ado « trop cool »…. On va dire que je suis de la génération V2000 et Amstrad 6128 (là, j’imagine les moins de trente ans en train googleliser ces deux derniers mots ! J).

 

Bref, ma génération à moi regardait plutôt Beverly Hills et fantasmait devant Luke Perry, en mangeant des Raider… Je ne suis plus de la première fraîcheur et chaque ride me le rappelle un peu plus ! Bref. Ne nous égarons pas dans des délires botoxiques… ! Je disais donc qu’à mon grand effroi, j’ai découvert l’horrible réalité : j’ai été adolescente, j’ai écrit des mots sur les journaux de classe des copines, et elles ne se sont pas non plus privées…. Et évidemment, je refais tout le chemin en arrière… : Je relis avec stupeur que selon les époques, j’étais en pamoison devant, au choix, le pianiste, le rebelle, le bad boy, le sportif, l’adorable copain trop sympa, parce que dans les années 90, tout était « trop » quelque chose, donc selon, ils étaient « trop cools », « trop gentils », « trop beaux », « trop………. » (à remplir avec une bonne expression bien has been!) Oui, je vous l’accorde, j’étais une éternelle amoureuse. Jeune et naïve !

En un mot comme en cent, je relis mes expressions très à la mode, mes amours (toujours unilatérales, j’étais la p’tite à lunettes, copine des sacs ! ), mes amies d’avant, celles des délires d’adolescence. Et parfois, traîne le mot laissé par hasard, du « copain trop sympa », dont on se souvient comme si c’était hier.

DSC_1429

Jolis souvenirs au demeurant si ce n’est qu’en l’espace de quelques lectures, quelques agendas, quelques courriers secrets, je me suis rendue compte que ma quête de l’oubli de la niaiserie adolescente était vaine : ma fille le fera. Mon fils le fera. Tous les enfants le font… Et le pire, c’est que je ne pourrais rien en dire… Juste me souvenir.

Me souvenir de ce fond de tiroir dans lequel trônent ces petits messages de mon passé.

Me souvenir que ça fait partie de nos vies de rire de tout et de rien, de vivre sans penser à demain, de penser que celui qu’on regarde, là-bas au fond de la cour, c’est lui qu’on épousera et que c’est sûr ! Que ça nous forge, ça nous aide, à ne pas nous rendre compte trop vite que la vie, ce n’est pas ça. Qu’on ne s’écrira plus des petits mots sur nos cahiers… Qu’on ne prend plus le temps de s’accorder ces moments-là où l’on se dit qu’on s’aime et qu’on prend soin les uns des autres, par un simple petit mot posé là, qu’on retrouvera des années après.

 

Alors ma décision est prise : je vais dès demain acheter des cahiers à mes enfants, leur dire que dedans, il n’y aura aucune table de multiplication, aucune ligne de dictée, mais que des petits mots de leurs amis à mettre dans un tiroir en grandissant, en attendant un jour de les relire quand ils seront parents…

Signature Miss Plume

 

Publicités

Publié le 9 avril 2015, dans Les souvenirs, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :