Les soirées télé

J’aime beaucoup regarder la télé et j’aime particulièrement certains programmes. Évidemment toutes sources d’information, les documentaires, reportages et séries en tout genre. Et justement, parfois on peut tomber sur des épisodes ou rediffusions qui vous laissent comme scotché devant eux.

C’est précisément ce qui s’est produit ce dimanche pour moi.

Vous comprendrez sans doute rapidement de quoi je vais vous parler, sans même le citer. Prenons le pari.

 

Dans des paysages, qui pour certains nous paraitraient en d’autres temps absolument sublimes et paradisiaques, des personnes influentes se battent un pouvoir pour un trône. Tout cela sur fond moyenâgeux, d’une violence inouïe, entre couteaux, sabres et haches, les têtes tombent les unes après les autres, pour faire payer ces gens qui ne veulent faire serment d’allégeance au plus fort et courber le dos.

J’entends d’ici vos petites voix murmurer « bien sûr, le Trône de Fer ! »… Cette série où se côtoient crimes, violence, assassinats, scènes sanguinolentes… Mais ce n’est, après tout, qu’une série « médiévale fantastique ». Aucune réalité dans tout cela, sinon on ne supporterait en aucun cas de voir de telles abominations, je me trompe…?

 

Alors sachez que non, je ne vous parle pas du Trône de Fer. Ni de fantastique. Ni d’imaginaire.

Mais de faits réels, qui, comme des épisodes malveillants, viennent régulièrement violenter nos regards aux informations. Je ne vous parle pas d’une série moyenâgeuse, mais bien d’un endroit du globe où des gens ont décidé de vivre de cette manière, entre sang et terreur, pour un jeu de pouvoir auquel personne ne semble, hormis lors de quelques déclarations où l’on se dit offusqués, prendre garde.

 

television_addict_by_javieralcalde

 

Dimanche, sur un bord de plage que j’aurais jugé merveilleuse en d’autres temps, trente Éthiopiens ont été exécutés et décapités en Libye par les soldats fous de Daech, au prétexte qu’ils étaient catholiques et n’avaient accepté de se convertir.

Ce n’est pas loin, c’est à nos portes. Ce n’est pas dans un monde irréel, mais bien ici. Ce n’est pas un trucage, c’est bien leur sang qui a coulé. Juste pour asseoir la violence de quelques gens assoiffés de terreur et de pouvoir et qui n’admettent en rien la différence.

 

Comme une série de mauvais goût, nous voyons régulièrement, par épisode de trente minutes, ces exécutions et je ne pouvais, même si cela n’a guère de poids, apporter une pierre à l’édifice, dire que je n’en peux plus que nous nous soyons habitués ainsi à de la violence et de monstrueux moments filmés. A tel point que des enfants encore jeunes savent déjà ce qu’est une décapitation, comme si cela devait faire partie aujourd’hui, comme « attentat », du vocabulaire journalier.

 

Juste un constat.

Un bien triste constat….

Signature Miss Plume

 

Publicités

Publié le 23 avril 2015, dans L'actualité, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :