Archives de Catégorie: Les lectures

« Vous n’aurez pas ma haine » de Antoine Leiris

Cette semaine, j’ai eu l’occasion de lire plusieurs livres. Certains très bons, d’autres moins ou, à tout le moins, pas à mon goût.

Mais parmi cette sélection choisie pour une semaine de vacances, je ne peux pas passer outre le chef-d’œuvre, et je pèse mes mots, d’Antoine Leiris.

9782213701295-001-x_0_1

Il fait, sans nul doute, partie des œuvres qui Lire la suite

Publicités

« Tu comprendras quand tu seras plus grande » de Virginie GRIMALDI

J’ai connu Virginie au hasard d’un article de blog qui avait fait, comme on dit, un buzz. Elle y parlait d’une candidate de jeu télé réalité et j’avais adoré sa plume acerbe, son humour grinçant.

C’était il y a quelques années et depuis lors, je la suis. J’ai dévoré chacun de ses articles. Elle me fait rire, pleurer. Elle a cette capacité à vous émouvoir en quelques mots bien sentis, savamment orchestrés, comme une Lire la suite

Un coeur tranquille et sage

Dernièrement, alors que je regardais les rayons de ma bibliothèque, entre les classiques français et les moins classiques, à savoir Stephen King, Guillaume Musso, Maxime Chattam, j’ai aperçu un livre et ça m’a fait un pincement au cœur.

Ce livre, c’est une femme qui fut importante à une époque qui me l’avait offert, le jour de Lire la suite

« Le premier jour du reste de ma vie »

C’était fin janvier, au cœur de ces journées courtes et froides, qu’est sorti le premier roman « le premier jour du reste de ma vie » de Virginie Grimaldi, « Ginie » pour celles et ceux qui connaissent cette adorable blogueuse de Femme Sweet Femme.

Après une longue recherche pour le trouver (la demande était forte, et pour cause : elle a un large lectorat et qui n’attendait que cette sortie…), j’ai fini par trouver, dans les rayons d’une librairie, le Saint Graal !

Couverture sur fond de plage, de soleil et de vacances, j’étais alors partie pour passer un moment dépaysant et estival au creux de l’hiver.

Lire la suite

Cher Antoine,

J’avais huit ans, neuf tout au plus, la première fois. Je me souviens, j’étais à l’école. Un temps de repos ou d’activités, que sais-je. Et un coin de bibliothèque dans la classe de l’école de cours primaire moyen. Un livre posé là, une couverture amusante : un garçon debout sur une petite planète, et des étoiles tout autour. Alors, je l’ai pris. Et comme j’avais du mal à m’en détacher, la maîtresse m’a dit que je pouvais l’emmener à la maison pour une semaine. Et c’est ce que j’ai fait. Lire la suite

Fille d’Oedipe

Je devais avoir 13 ou 14 ans, l’âge où l’on commence à chercher ce que l’on est.

Chez moi, les livres avaient grande importance, on en parlait aux repas, après les repas, on se regardait lire mutuellement, des heures durant. Ma sœur était ma plus grande conseillère, elle sortait d’une lecture et me disait depuis mon plus jeune âge « tu devrais le lire, il est superbe celui-ci ».

 

Un jour, ce fut le tour de ce livre à la couverture orange, presque rouge. Un nom d’auteur, Jean Anouilh, et deux silhouettes effilées noires sur fond blanc.

J’ai ce livre en tête, jusqu’aux pages cornées et vieillies, tant il a été lu et relu, trônant sur ma table de chevet…

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :